La Bible de Jérusalem

J’ai retrouvé ma Bible de Jérusalem, c’est écrit tout petit, c’est pas concis, ça parle de Dieu tout le temps. De l’autre côté je lis « Une histoire du bombardement » de Sven Linqvist, qui « offre une profonde méditation sur le passé et le futur des conflits humains ». C’est écrit plus gros et ça parle de bombe, de tuer à distance, avec une recherche continue d’efficacité. Le progrès de la mise à mort.

Ce midi boulevard Voltaire, je m’arrêtais déjeuner dans un restaurant casher chinois et japonais, 75% des clients portaient une kippa et j’étais très certainement le seul goy, et les temps étant ce qu’ils sont, je me sentais un peu pressé, je trouvais la soupe un peu trop chaude pour la boire vite, j’aurais préféré que deux ou trois militaires de Sentinelle patrouillent dans le coin. J’aurais davantage pris mon temps. J’aurais, je ne sais pas, profité de la météo.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s