Vaisseau Entreprise

Par la fenêtre du train, les décors peinent à s’imprimer sur la rétine. Alors d’où vient la sensation d’être prisonnier des formes, représentations et perspectives, avec le fond des choses qui s’échappe encore une fois ?

Arrivé au comité d’entreprise, je remarque pour la première fois cette fille, le sosie officiel de Tahiti Bob. Comment sortir de chez soi avec une telle dégaine ? Les débats éclairent le saisissant besoin d’idoles et modèles, l’incorporation psychique de tours entières de figurines. Ici comme ailleurs on s’affaire autour des ombres du pouvoir, images démultipliées du monarque.

Les traits du monarque se sont un peu plus affaissés, il est en lambeaux.  Je sais pertinemment que la proposition du camarade communiste d’un accord d’entreprise télétravail n’a aucune chance d’aboutir. La boite a trente ans de retard et fuit comme la peste tout changement évitable. Sous la poussière, une très vielle peur qui fige tout, une force d’inertie massive

Le camarade communiste aime tellement s’écouter parler que je dispose d’un petit stock de temps devant moi, je note quelques trucs pour Zoyd :

Quitte à se sentir étranger, autant l’être vraiment.  Je suis devenu à demi japonais. Le salut est dans le mouvement. En quête de délocalisation pour chercher des empreintes, contre l’oubli, pour édifier autre chose. Fauché à mort je viendrai bien vous voir au printemps. J’aurai bien besoin d’arpenter la Karl Marx Allee et manger un petit morceau ensemble.

Il nous faudrait un Hangar dématérialisé, un grand espace entrepôt, amenons le truc aux types sur leur tatami futon canapé pyramide tapis de salle de bain. Un château hanté avec tout le bordel infrapsychique évolutif à l’intérieur ? L’entrepôt-tripot. Le Hangar Hagard. Un mini monde avec un algorithme qui fait muter le tout, en fait disparaître et réapparaitre les fragments à différents endroits. Tu pourrais nous bricoler ça ?

Ensuite on lance un appel à contribution généralisée d’art brut avant extension de l’espèce. A nous, tous les fous. On charge tout à l’intérieur, on fait craquer l’entrepôt en 3 D. Ah je voulais dire extinction, mais extension, finalement ?

Et si ce monde était une version un peu ratée et qu’il fallait le fondre un peu,
Si on avait le mandat d’opérer,
Dans la fabrique.
S’il faut reconstruire le Tout,
Commençons par une toute petite boite,
Nom de nom. »

Soulagé, je soutiens mollement la proposition communiste en affirmant qu’elle va dans le sens d’une amélioration des conditions de travail. J’ajoute pour l’agacer que c’est en outre un excellent moyen de développer la productivité des salariés, et qu’il s’agit là d’un intéressant gain de compétitivité à peu de frais.

Tahiti Bob qui semblait assoupie depuis le début de la séance me lance un regard plein de haine et de mépris. Encore une qui ne veut pas qu’on lui développe la productivité. Bon sang, quelle dégaine. Je m’imagine bien lui tailler la tignasse à grands coups de tondeuse, dans la joie et la bonne humeur en ce qui me concerne, ses vaines protestations noyées par le son des Insecure Men à plein volume. Une vague de qualité de vie au travail me submerge, au dernier étage de l’immeuble de bureaux :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s